Les chercheurs de plein air

fviry

Fanny Viry
Anciela

esenegas

Elisabeth Sénégas
La Chimère

EJ_3

Etienne Jacques

pdreyer

Pascal Dreyer

Elizabeth-Martini

Elisabeth Martini
Dialogue en Intelligence Collective

ppuechavy

Pascale Puechavy

plevallois

Patrice Levallois

abeaufumé

Anne Beaufumé

ehooge

Emile Hooge
Nova 7

jfmarchandise

Jacques François Marchandise

adevulpian

Alain de Vulpian

 paubertPascal Aubert
alecoz

Armel Le  Coz
Démocratie Ouverte

L’environnement du Labo

carte du labo

Quelques chercheurs de plein air témoignent

« J’ai le sentiment que les problèmes auxquels nous sommes confrontés ne peuvent plus être résolus qu’en sortant des ornières où nous nous enlisons. Les modèles stéréotypés de la rationalité ne sont plus adaptés. Il faut libérer la créativité intellectuelle et l’imagination. Nous devons concevoir des modèles de développement plus aptes à mobiliser nos ressources humaines, dans la justice et un autre rapport à l’environnement. L’économie et la démocratie ne doivent ainsi plus être pensées séparément. On a trop oublié que l’économie c’est avant tout de la psychologie et des rapports humains. Pour cela il faut sortir des vérités absolues et non discutées de l’économisme. C’est pour ça que je suis séduit par l’approche du Laboratoire de la transition démocratique. Il met en premier la réflexion sur l’imaginaire, et c’est bien par là qu’il faut commencer. » 
Jean-Pierre Worms
« À travers sa pépinière d’initiatives citoyennes, l’association Anciela cherche à susciter et à accompagner l’engagement et la participation des citoyens en faveur d’une société plus écologique et solidaire. Dans cette optique, Anciela a mené en 2013/ 2014 un projet de recherche-action sur l’engagement citoyen pour comprendre plus finement les dynamiques en oeuvre pour nourrir notre action. Notre participation au Laboratoire de la transition démocratique s’inscrit dans cette même dynamique, avec une dimension d’échanges et de co-construction d’une analyse partagée avec une diversité d’acteurs engagés dans cette transition. Nous proposons de mettre à disposition l’ensemble des matériaux dont nous disposons (interviews, synthèses, articles, etc.), mais aussi de proposer à des porteurs de projet accompagnés au sein de notre Pépinière, de créer un atelier sur le thème de l’initiative individuelle à un changement de société. Autant de manières de participer à l’avancée de cette réflexion collective ! »
Fanny Viry / Anciela
« Nous avons la chance de vivre une période de transition sans précédents : la société est en train de s’ouvrir, de devenir plus transparente, plus consciente, plus connectée, plus horizontale et plus collaborative. Nous sommes de plus en plus nombreux à trouver un sens à nos vies en dehors des institutions et en dehors du modèle de société dominant. Il y a une énergie citoyenne formidable qui bouillonne et qui ne demande qu’à être libérée. Lorsque des portes s’ouvrent, beaucoup s’y engouffrent. Nous sommes en pleine réinvention de nos manières de faire la société et de vivre ensemble à l’échelle micro-locale, en se connectant les uns aux autres. De telles initiatives dessinent les racines d’une nouvelle société, donc d’une nouvelle politique. Dans un tel contexte, il est essentiel d’ouvrir des espaces de réflexion, de partage d’expériences et de retours d’expérimentation. C’est ce que propose le Laboratoire de la transition démocratique, avec un premier chantier sur l’imaginaire démocratique. Cette dynamique est nécessaire et importante. Elle permettra notamment de nourrir le collectif Démocratie Ouverte et ses projets Parlement & Citoyens et Territoires Hautement Citoyens. »
Armel Le Coz / Démocratie Ouverte